lundi 30 septembre 2019

Bon, le championnat approche, il faut que je termine les derniers modèles pour qu'ils aient le temps de bien sécher.

Voila les balsa usinés, je n'ai pas essayé de cibler un grammage, j'ai plutôt fait des modèles variés pour répondre à tous les cas de figure.



Ensuite bouche pore, vernissage, encrage et  ponçage avant le vernissage final, ils font entre 0.7g et 1.5g

 

Ils sont réussis, j'ai fait quelques quilles carbones 0.6 et le reste en nitinol 0.6, antenne plastique 1mm

Le dernier modèle est en cours de fabrication, plus léger avec quille carbone
































dimanche 22 septembre 2019

Deuxième article aujourd’hui pour vous montrer la fabrication d'un modèle carotte en balsa.



Je suis tombé sur une source de balsa dans un magasin de bricolage à coté de chez moi , la qualité a l'air parfaite, mais ce sont des baguettes carrées 😒












Il faut en premier passer par une phase  d'usinage grossier pour passer à des cylindres. J'utilise simplement un tube d'aluminium ou d'acier sur lequel j'ai usiné des "dents", ça me permet de passer a un diamètre 10 mm, il y a des imperfections mais qui seront gommées par l'usinage final







 
Une fois coupés à longueur je passe à la phase centrage de quille et antenne. J'utilise pour cela un petit tour de précision. Le toron est inséré dans un gabarit en métal.l'ensemble est retourné pour les deux perçages. Avec cette méthodes les deux trous quille et antenne sont parfaitement alignés








Voila les torons sont collés, parfaitement alignés, la phase d'usinage va les rendre présentables 😎

























































Suite et fin de la série bouteille, j'en ai un bon nombre. Les mousses polydis ont été plus compliqué à terminer, en raison des cellules de mousse plus grosses, il faut une voire deux phases de vernis/ponçage pour avoir un bon état de surface, chaque vernissage durant au moins 24h, la durée de fabrication est également beaucoup plus longue








J'ai attaqué maintenant des modèles carottes en balsa. Dès que le flotteur est un peu long, la mousse est trop fragile pour ce genre de modèles, ou alors il faut "armer" le flotteur ce qui est plus complexe.

Il me reste quelques torons de balsa de 8mm, juste assez pour lancer un petite série, antenne plastique 1mm et quille nitinol 0.6mm

J'ai une bonne technique pour centrer quille et antenne que je détaillerai bientôt, ça permet d'utiliser le minimum de matière brute qui est plus difficile à se procurer que de gros blocs de mousse.

Juste après collage et après usinage




























samedi 14 septembre 2019

Suite de la série de flotteurs pour la finale; comme je ne connais pas trop la pêche , j'ai tendance à vouloir faire pas mal de modèles pour pallier à toutes les éventualités.

Mes deux séries de boules fendues sont terminées, si il ne me servent pas pour Nantes ils seront parfaits pour les pêches d'hiver dans le port de Mâcon



Je passe à la forme bouteille, j'attaque par un modèle simple sans passant latéral ou fente: quille nitinol et antenne plastique 1mm




J'attaque également un autre modèle bouteille plus porteur, quille carbone et antenne 1.2mm pour des pêches de chats, J'utilise ici de la mousse Polydis qui est plus difficile que la mousse habituelle, elle demande plus de finition pour avoir une surface bien lisse.









dimanche 8 septembre 2019

Après des résultats de championnat mitigés. il faut préparer les futurs concours. Nous sommes qualifiés pour la finale Sen... à Nantes dans le canal de la Martinière. Difficile de deviner quelle sera la pêche dans des lieux si éloignés.Visiblement ce sont des canaux grands gabarits avec pêche de chats et de plaquettes.

Je prépare d'abord deux types de flotteurs, le premier carotte avec quille carbone, antenne 1mm















Deuxième modèle : boule de plus d'1 gramme quille carbone et fil intérieur.J'ai fait deux diamètres d'antenne différents, 1mm et 1.2mm pour des pèches avec de grosses esches.











 

J'attaque deux autres modèles boules avec fente latérale, un avec quille carbone, l'autre avec quille nitinol








































samedi 24 août 2019

Voila la suite de fabrication des boules: 

Après un premier encrage (je n'utilise plus jamais de peinture) et un ponçage final,  j'ai inséré et collé un passant en teflon rouge dans le trou latéral. j'enlève le surplus avec une lame de rasoir et je met un œillet acier 0.15 entre l'antenne et le passant. Opération assez délicate car il ne faut pas laisser entrer de colle dans le passant et bien aligner les trous






J'ai coloré les polyuréthanes en bleu et les rohacell en vert, le ponçage du vernis mélangé avec l'encre donne un effet marbré assez joli











Il ne reste plus qu'a noter la portance et a passer une dernière couche de vernis, et ne pas oublier de déboucher le passant si un peu de vernis si est logé.










 

Le passant est parfaitement aligné avec l’œillet, il permettra de changer de fond sans détérioration du fil qui passe a l'intérieur du flotteur.












Une petite photo de ma dernière série de carottes longues en balsa

Je crois que je suis paré pour mon championnat.....il ne reste plus qu'a les monter 😎












dimanche 18 août 2019

Voila les derniers modèles terminés, ils sont supers, mais finalement bien plus légers que je ne l'aurais pensé, je suis quitte pour relancer une autre série et enlever un peu moins de matière.




















Toujours un autre modèle en préparation, boule cette fois ci, antenne porteuse 1mm , quille carbone 0.6mm et passant latéral, je vise entre 0.8g et 1g, j'espère avoir plus de précision que le modèle précédent.  

Je fais moitié polyuréthane, moitié rohacell : celui-ci est plus porteur. Méthode de fabrication identique: deux perçages parallèles pour l'antenne et le passant latéral a 2mm de distance










La mousse polyuréthane s'usine finalement quasiment mieux que le rohacell
















Voila après une bonne heure d'usinage, ils sont prêts pour le premier vernissage